CSMF_Q

Créée en 1928, la Confédération des Syndicats Médicaux Français est le premier syndicat de tous les médecins français exerçant en libéral. Elle regroupe des syndicats de médecins libéraux généralistes et spécialistes, deux structures nationales, Les Généralistes-CSMF (spécialistes en médecine générale) et l’UMESPE-CSMF (autres médecins spécialistes). Elle fédère également, 101 syndicats présents dans chaque département de métropole et d’outre mer,  les médecins de moins de 40 ans au sein de la CSMF jeunes médecins, les médecins à exercice particulier (Union Nationale des Médecins à Exercice Particulier : UNAMEP) et les médecins hospitaliers exerçant en libéral, les médecins coordonnateurs en EHPAD (SMC EHPAD) et les médecins agréés pour la délivrance du permis de conduire (SMAC MAC).

Depuis sa création la CSMF a toujours été représentative des médecins libéraux au niveau national, selon les critères du code du travail et de la santé publique. Il s’agit d’une légitimité historique.

La CSMF défend et représente ses membres dans les différentes négociations, tables rondes auprès des institutions publiques notamment. Surtout elle assure une défense collective et individuelle des médecins face aux caisses et plus largement toutes les institutions. Elle apporte au quotidien des réponses aux médecins qui la sollicite face aux difficultés et interrogations qu’ils peuvent rencontrer. Elle contribue tout au long de leur pratique au développement de leur formation permanente et les accompagne tout au long de leur parcours.

Dans ses valeurs, la CSMF revendique l’indépendance de la médecine en particulier libérale, sa probité, défend un contrat avec la société et l’esprit conventionnel, elle soutient une médecine « libérale et sociale », véritable acteur économique, d’innovation et de progrès. Elle est présidée par le Dr Jean-Paul Ortiz, médecin néphrologue, depuis mars 2014, entouré d’un bureau de 14 membres, tous médecins libéraux en activité.

www.csmf.org